Ailleurs

« De l'importance du dogme dans la foi du charbonnier | Accueil | La femme du Vème »

29/10/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Miss Pompadour


Tout en délicatesse et légèreté ce trio piano, violon et violoncelle. On a tendance à oublier ces petites merveilles de Beethoven car on entend plus souvent ses symphonies. Merci pour ce moment délicieux...


Sergio

J'ai toujours eu un faible également pour les concertos (violon ou piano) de Beethoven.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.